27/11/2017

Acheter une voiture ou... la louer ?

L'achat d'une voiture se fait rarement avec un apport personnel qui couvre la totalité du prix du véhicule et de toutes les formalités administratives que cela implique, comme la carte grise, l'assurance, etc.

money-2696228_640.jpgLe crédit auto : fonctionnement et avantages

La solution la plus connue et la plus courante reste le crédit auto, qui n'est qu'une formule courante pour désigner un crédit à la consommation dédié à l'achat d'un véhicule, qu'il soit neuf ou d'occasion.

Le crédit auto peut être signé aussi bien avec un organisme de prêt bancaire que le concessionnaire. Par exemple, le Crédit Mutuel. L'avantage est qu'il permet de verser des mensualités plutôt que de payer intégralement et directement votre véhicule au vendeur. L'inconvénient est qu'il représente un certain nombre de démarches administratives, et qu'il implique un taux d'intérêt. D'autre part, certains organismes demanderont toujours un apport financier de la part du client. Enfin, le crédit auto n'implique pas l'assurance du véhicule.

Quitte à payer des mensualités, autant la louer ?

key-791390_640.jpgUne autre pratique, encore timide mais de plus en plus courante chez les particuliers, consiste à signer un contre de location longue durée. Le principe ? Au lieu d'acheter votre véhicule, vous le louez sur une période longue (généralement définie à au moins 2 ans) à un concessionnaire, moyennant des mensualités à hauteur du modèle choisi, de la gamme et des options incluses. L'avantage est que l'entretien et l'assurance sont compris dans le contrat, vous repartez donc clés en main. A l'échéance du contrat, le concessionnaire vous propose de vous vendre le véhicule en déduisant les mensualités versées durant le contrat, ou de prolonger le contrat avec un nouveau véhicule.

L'inconvénient est que les conditions tarifaires ne sont pas aussi souples qu'un crédit à la consommation (pas de report possible, ni de négociation du montant de la mensualité) et qu'un organisme de prêt bancaire ne peut prendre le relais en cas de refus du concessionnaire de vous louer un véhicule (par exemple, si vous n'avez pas un dossier complet ou conséquent). Enfin, il faut souvent apporter un premier apport financier conséquent.

15:01 Publié dans conso | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.